top of page

12 voyageurs du bac à sable de Phuket mis en quarantaine veulent quitter la Thaïlande.

Douze touristes mis en quarantaine à Phuket après qu'une personne arrivée sur l'île par le même vol ait été testée positive au Covid-19 ont demandé à rentrer chez eux.


Ils étaient venus profiter de la Thaïlande sans quarantaine grâce au programme Bac à sable de Phuket, mais par malchance, l'un des passagers sur leur vol, pourtant vacciné et testé pour la Covid-19 avant le départ, s'est avéré positif une fois arrivé à Phuket.


Alors que beaucoup de ceux qui sont arrivés ont exprimé leur bonheur de profiter de la beauté de l'île de Phuket, le groupe mis en quarantaine veut en finir et ils demandent à quitter le Bac à sable pour rentrer chez eux.

Le Dr Kusak Kukiattikoon, chef du Bureau provincial de la santé publique de Phuket (PPHO), a confirmé la nouvelle le 8 juillet.

Il a expliqué que les 12 touristes qui ont demandé à rentrer chez eux faisaient partie des 14 personnes qui sont arrivées sur le vol Emirates EK378, qui a atterri à Phuket le mardi 6 juillet.

Sur le même vol se trouvait un homme des Émirats arabes unis qui a été testé positif au Covid-19 après avoir atterri à l'aéroport international de Phuket.


20 personnes se retrouvent en quarantaine.


Comme le veut désormais la procédure standard du modèle Bac à sable de Phuket, une fois que l'homme a été testé positif au Covid-19, il a été envoyé dans un centre de quarantaine ainsi que toutes les personnes considérées comme des contacts à haut risque.

À ce titre, le Dr Kusak a confirmé hier que 12 touristes actuellement en quarantaine "ont fait part de leur intention de retourner dans leur pays".

"À ce stade, une vingtaine de personnes, dont des étrangers arrivés dans le cadre du programme Bac à sable de Phuket, des employés d'hôtel et des chauffeurs de taxi, ont été emmenées dans des lieux de quarantaine et ont subi le processus de test", a déclaré le Dr Kusak.




Comments


bottom of page