top of page

Entrée en France depuis la Thaïlande: ce qui change au 4 décembre.

A partir du 4 décembre, vous devrez présenter un test PCR ou antigénique négatif réalisé moins de 48 heures avant le départ pour voyager en France en provenance de Thaïlande, que vous soyez vacciné ou pas.


Pour faire face au virus et limiter l’introduction de ses variants, des mesures de contrôle renforcé aux frontières rentreront en vigueur à partir du 4 décembre à l’entrée comme à la sortie du territoire français.


La Thaïlande, selon la classification des pays sur la base des indicateurs sanitaires, est maintenue dans la liste de pays « orange » : circulation active du virus dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants.


Les restrictions d’entrée.


Un voyageur complètement vacciné ne fait l’objet d’aucune restriction pour entrer sur le territoire français. Seuls les voyageurs pouvant prouver un schéma vaccinal complet avec un vaccin reconnu par l’Agence européenne du médicament se verront appliquer cette mesure.


Un voyageur non vacciné reste soumis aux régime de motifs impérieux. En outre les voyageurs non vaccinés sont soumis au régime des motifs impérieux ET devront s’engager à respecter un auto-isolement de 7 jours. La liste des motifs impérieux est précisée dans l’attestation de déplacement et de voyage établie par le ministère de l’intérieur.


En vertu de cette liste, peuvent notamment entrer en France : les Français, leurs conjoints et enfants, les ressortissants de l’espace européen ainsi que leurs conjoints et enfants ayant leur résidence principale en France ou qui rejoignent, en transit par la France, leur résidence principale dans un pays de l’espace européen ou le pays dont ils ont la nationalité.


Ce qui change au 4 décembre 2021


Conformément au décret n° 2021-1555, à compter du 4 décembre 2021 à 00h00, toute personne de douze ans ou plus, vaccinée ou non, souhaitant se rendre en France devra être munie du résultat d’un test PCR ou antigénique réalisé moins de 48 heures avant le départ et être munie d’un engagement sur l’honneur attestant qu’elle accepte qu’un test ou un examen biologique de dépistage virologique de détection du SARS-CoV-2 puisse être réalisé à son arrivée.

Attention la plupart des compagnies aériennes qui assurent la liaison en la France et la Thaïlande demandent un test PCR.


Quels sont les vaccins reconnus par la France et quelles sont les conditions à respecter ?


Les vaccins homologués par l’Agence européenne du médicament (AEM) sont le Comirnaty (Pfizer & BioNTech), le Spikevax (Moderna), le COVID-19 Vaccine Janssen et le Vaxzevria (AstraZeneca) ainsi que leurs équivalents « EMA-like »* ; notamment le Covid-19 vaccine Astra-Zeneca produit en Thaïlande.

La liste des vaccins reconnue par l’AEM étant évolutive, tenez-vous régulièrement informé des actualisations sur le site internet de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).


*Pour les équivalents : Télécharger « La liste des noms des vaccins similaires à ceux autorisés en Europe, par pays. »


La preuve de vaccination, à présenter au moment de votre embarquement et aux contrôles aux frontières, n’est valable qu’à la condition qu’elle permette d’attester la réalisation d’un schéma vaccinal complet, soit :

• 7 jours après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca) ; • 28 jours après l’injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson) ; • 7 jours après l’injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid-19 (1 seule injection nécessaire).


Si vous avez un schéma vaccinal incomplet ou non reconnu, vous pouvez recevoir une nouvelle dose de vaccin de type ARNm pour le compléter (suivre ce lien pour prendre connaissance des modalités de revaccination relatives à chaque catégorie de vaccins concernés).


Classification des pays sur la base des indicateurs sanitaires (au 4/12/2021)


  • Pays « verts» : pays et territoires dans lesquels aucune circulation active du virus n’est observée et aucun variant préoccupant n’est recensé. Il s’agit des pays de l’espace européen, auxquels s’ajoutent l’Arabie Saoudite, l’Argentine, l’Australie, le Bahreïn, le Canada, la Corée du Sud, les Émirats Arabes-Unis, Hong-Kong, le Japon, la Jordanie, le Koweït, le Liban, la Nouvelle-Zélande, le Qatar, le Rwanda, le Sénégal, Taïwan, Union des Comores, l’Uruguay, Vanuatu.

  • Pays « orange » : pays dans lesquels on observe une circulation active du virus dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants. Il s’agit de tous les pays n’étant pas inclus dans les listes des pays « verts » et « rouges ».

  • Pays « rouges » : pays dans lesquels une circulation active du virus est observée avec une présence de variants préoccupants. Il s’agit des pays suivants : Afghanistan, Biélorussie, Brésil, Costa-Rica, Cuba, Géorgie, Moldavie, Monténégro, Pakistan, Russie, Serbie, Suriname, Turquie et Ukraine.

  • Pays « rouges écarlates » : circulation particulièrement active du virus et/ou découverte d’un variant susceptible de présenter un risque de transmissibilité accrue ou d’échappement immunitaire. Il s’agit des pays suivants : Afrique du Sud, Botswana, Eswatini, Île Maurice, Lesotho, Malawi, Mosambique, Namibie, Zambie, Zimbabwe.

N.B. : Selon votre pays de provenance, vous serez susceptible de faire l’objet d’un dépistage à l’arrivée et pour lequel il vous est demandé, afin de faciliter les formalités administratives, de renseigner le formulaire disponible à l’adresse suivante : passager.serveureos.org


Retrouvez toutes les informations sur notre site : www.thailandeevasion.com

Contactez-nous à : contact@thailandeeevasion.com




コメント


bottom of page