Thaïlande : la plage de Maya Bay, un paradis désormais interdit !

Juste avant sa fermeture, 5 000 vacanciers déferlaient chaque jour sur cette plage de 250 mètres de sable immaculé. Une marée humaine qui piétinait les coraux, anéantissant peu à peu les fonds marins. Les autorités thaïlandaises n'avaient pas le choix : il fallait interdire la plage pour tenter de la sauver.

Aujourd'hui, une ligne de démarcation sur l'eau ferme la baie. Les touristes sont mécontents, explique un guide, et certains proposent de payer pour la franchir. Mais c'est un délit sévèrement réprimé. Grâce à cette mesure radicale, l'île renaît petit à petit.